La carrière condamnée

Par - Calcaire, Carrière, Yvelines

Vouée à disparaître…

Encore une belle carrière de banlieue parisienne vouée à disparaître. La politique actuelle de gestion des carrières est loin d’être optimale.

Puit d'extraction En effet, la tendance actuelle pousse à choisir la solution de l’injection en lieu et place de l’antique méthode éprouvée de consolidation par piliers maçonnés.


 
L’injection est de fait une méthode inefficace 1, car :

  • aléatoire (comment être sûr d’avoir bien couvert la superficie, et le volume? Quels sont les matériaux employés et la tenue dans le temps à la pression et au ruissellement?)

  • débordante (d’autre réseaux annexes sont souvent touchés)

  • coûteuse (on doit injecter le volume total de la carrière, voire plus…) et non valorisante (on inonde globalement au lieu de construire des renforts par des artisans qualifiés)

  • irréversible (par la condamnation des accès comment contrôler que le travail a bien été réalisé?)

On ne parle même pas de la possibilité de préservation du patrimoine historique s’il y a lieu…


  1. voir également l’article sur Sebillote 
Intermittent de Cataphilie parisienne depuis 1993.
Rêve de se transformer en chauve-souris pour cartographier les carrières en volant…
Pourvoyeur de la pause café en carrières