Leopold 116

Par - Calcaire, Carrière

Saint Leu, carrière géante

On distingue plusieurs zones de style très différents, correspondants aux différentes exploitations des différentes masses de calcaire et aux différentes périodes de maçonnerie de consolidation.

Exploitée à partir du XIIème siècle, la pierre extraite servira à de nombreux monuments de la vallée de la Seine, puis à la reconstruction de Paris.

En 1940, elle sera aménagée par les français comme usine souterraine pour y construire des pièces d’avion LEO 45, avec plus de 1100 ouvriers en cadence 3×8.

Puis les allemands la réinvestissent en 1941 -nom de code Leopold -, cette fois-ci pour y entreposer jusqu’à 2400 missiles V1, ce qui vaudra à St Leu un pilonnage allié intense et une quasi destruction complète de la ville.

Diaporama


Kata Addict

Plus d’infos

Un excellent article sur l’histoire de St-Leu :
A Saint-Leu-d’Esserent, petite histoire des carrières souterraines du Couvent, de Notre-Dame et de Saint-Christophe / Gerhcas.com

Intermittent de Cataphilie parisienne depuis 1993.
Rêve de se transformer en chauve-souris pour cartographier les carrières en volant…
Pourvoyeur de la pause café en carrières